COMPTE RENDU DU PREMIER CONSEIL DES MINISTRES DES JEUNES LEADERS DU MPS

COMPTE RENDU DU PREMIER CONSEIL DES MINISTRES DES JEUNES LEADERS DU MPS

Le premier conseil des ministres (sous-secrétariat à la formation politique) des jeunes Leaders du MPS s’est tenu à Ouagadougou, au siège du Parti, aujourd’hui, lundi 12 février 2019, de 16H15 à 19H15, avec la participation de quarante-un (41) jeunes, hommes et femmes, convaincus et engagés.

Le conseil a porté sur trois (03) problématiques de la nation et a concernés trois (03) ministères.
……………………………………………………
1#Au titre du Sous-Secrétariat aux changements technologiques et environnementaux.

Le Sous-Secrétaire, M. Marc BAZIE est revenu sur la question du  » Projet de construction d’un hôpital dans la forêt de KUA en s’interrogeant sur la place qu’occupe l’environnement dans les débats politiques au Burkina Faso? »

En remontant depuis la conférence de Stockholm sur l’environnement en 1972, passant par la création pour la première fois d’un ministère dédié à l’environnement au Burkina Faso en 1976, le sous-secrétaire BAZIE a estimé que la construction d’un hôpital dans une forêt classée était en porte-à-faux avec non seulement, le contexte national (marqué par la distinction de Yacouba SAWADOGO, Prix Nobel Alternatif et aussi au moment même où la question du Charbon fin battait son plein dont le montant estimé pouvait construire plus de 3 fois l’hôpital annoncé) mais aussi du contexte international caractérisée par les succès des partis écologistes dans les élections européennes. Selon lui, cette question ressemble à une honte nationale lorsque les même acteurs qui défendaient un déclassement son aujourd’hui distingués (le maire de Bobo).
………………………………………………….
2#Au titre du Sous-Secrétariat à Fonction publique et à l’emploi des jeunes.

Le Sous-Secrétaire, M. Christophe LOMPO a communiqué sur « la montée des grèves et la demande d’une trêve sociale en s’interrogeant sur les solutions et les responsabilité des acteurs ».

Pour le Sous-Secrétaire LOMPO, toute la situation que nous vivions peut se traduire par une absence de vision et d’irresponsabilité de la part des gouvernants MPP. Pour lui tout était prévisible, car, pour ne citer que cela, la conférence organisée par l’actuel ministre du commerce le 26 novembre 2015, à la fin de la transition qui a vu la participation de plusieurs acteurs politiques indiquait déjà que les besoins exprimés par le peuple au lendemain de l’insurrection et qui avaient été posés sur la table du gouvernement qui allait venir, étaient importants et invitaient à plus de responsabilité de la part des futurs dirigeants. Dans un tel contexte non seulement mais aussi avec la multiplication du train de vie de l’Etat et la corruption des plus hautes autorités, les syndicats sont dans leurs droits de revendiquer, bien qu’ils ne soient pas les seuls Burkinabé (environ 200 000 sur les 20 000 000 que nous sommes).
………………………………………………..
3#Au titre du Sous-Secrétariat aux ressources naturelles et énergétiques.
 
Le Sous-Secrétaire, M. Sosthène TAPSOBA s’est attardé sur les « les soupçons de fraudes d’exportations de Charbon fin tout en faisant une lecture critique avant d’esquisser des solutions à la façon dont nos ressources doivent être gérer si le MPS vient au Pouvoir ».

Pour le Sous-Secrétaire TAPSOBA, cette affaire de Charbon fin a débuté depuis août 2018 quand la mine a obtenu l’autorisation lui permettant d’exporter désormais vers le Canada ces déchets qualifiés de charbon fin. Mais, il a fallu attendre précisément en décembre 2018 avec la saisie d’une trentaine de conteneur transportant du charbon fin, avec les dénonciations du Journaliste Ladji et d’activistes. Pour lui, si aujourd’hui l’opinion accuse le Ministre des mines, d’être complice de la situation, c’est parce que dans un communiqué datant du 2 janvier 2019, déjà, le ministre des mines s’était mis à défendre la mine comme quoi cette dernière a eu une autorisation lui permettant d’exporter le Charbon fin et pire, il va jusqu’à dire que le Président du Faso est même courant. Et c’est pourquoi l’opinion estime que le Président, lui aussi, serait associé dans cette affaire.

Le rapport intégral vous sera envoyé très prochainement le prochain conseil est prévu dimanche 18 août 2019 à partir de 16H00 au siège du MPS.

 Premier Sous-secrétaire

    T. Roger SAWADOGO

Comments: 2

Laisser un commentaire