Mois : juin 2021

Attaque de SOLHAN Message du Président du MPS

Attaque de SOLHAN Message du Président du MPS

Peuple du Burkina Faso
Militants et militantes du MPS

C’est avec consternation que le peuple burkinabè et le monde entier ont appris ce samedi 5 juin 2021 la terrible nouvelle du massacre commis par un groupe armé terroriste, laissant sur le carreau le plus lourd bilan payé par nos paisibles populations depuis que notre pays, le Burkina Faso, est entré dans l’œil du cyclone du terrorisme. Au nom du #MPS, nous présentons aux familles des victimes et au peuple burkinabè toutes nos condoléances les plus attristées. Cette barbarie vient une fois de plus nous rappeler que notre pays est confronté à des personnes sans foi ni loi qu’il nous faut combattre avec détermination pour la survie même de notre Etat-nation.

Peuple du Burkina Faso
Militants et militantes du MPS
L’heure n’est plus à la polémique. Il nous faut resserrer les rangs autour de notre Armée et veiller à ce qu’elle dispose de tous les moyens nécessaires pour empêcher la commission à nouveau de tels crimes inqualifiables. Il nous faut aussi, courageusement, entreprendre toutes les initiatives, susceptibles d’assécher l’enrôlement continu de nos jeunes dans ces groupes armés et ramener dans la République ceux qui peuvent l’être encore. Pour l’heure, conformément aux instructions du Chef de l’Etat, nos FDS doivent sans relâche pourchasser et empêcher ces criminels de continuer à nuire.

Peuple du Burkina Faso
Militants et militantes du MPS
Nous ne viendrons à bout de l’hydre du terrorisme que si nous n’en faisons plus l’affaire du seul gouvernement ou des seules FDS. Chacun de nous doit se sentir concerné et apporter sa pierre à la défense de la patrie, ne serait-ce qu’en refusant de faire tout ce qui, par action ou par inaction, contribue à affaiblir notre Etat-nation.
Sans sursaut patriotique, d’autres massacres risquent de se produire et chacun de nous paiera tôt ou tard le prix de sa compromission ou de son indifférence face à des ennemis sans pitié.
Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

Augustin Loada
Président du MPS